Yom Hazikaron – יום זיכרון

Le véritable nom de Yom Hazikaron est : le Jour du Souvenir pour les victimes de guerre israéliennes et pour les victimes des opérations de haine (יום הזיכרון לחללי מערכות ישראל ולנפגעי פעולות האיבה).

En 1950, David Ben Gourion a convoqué une commission (ועדה) afin de choisir la date du souvenir. Une des dates envisagée : lag BaOmer, le 11 Adar, date du décès de la mort de Joseph Trumpeldor. C’est finalement le 4 Iyar qui a été choisi, veille de Yom Haatsmatout, la fete d’Indépendance.

Cette journée du souvenir débute le 4 Iyar (cette année, le 14 Avril 2013) au soir lorsque la sonnerie du souvenir retentira une première fois dans tout le pays à 20h heure locale pendant une minute. On récite ensuite la prière Yizkor. Le Yom Hazikaron commence au Mur occidental (כותל המערבי) par une cérémonie, en en présence du (השתתפות) président de l’État, du général en chef des armées (רמטכ »ל) et des familles endeuillées

Toute activité, y compris la circulation, s’arrête immédiatement. Les gens sortent de leur voiture, même au milieu des autoroutes, et observent une minute de silence (דקת דומייה) en mémoire aux soldats qui sont morts en défendant Israël et depuis quelques années aussi en souvenir des victimes des attentats (פיגועים) terroristes. Tous les lieux de divertissement (בילוי), les magasins, restaurants, cinémas sont fermés par la loi. A la radio comme à la télévision, les programmes sont sur les différentes guerres (מלחמות) d’Israël. Des torches du souvenir sont également allumées et très souvent d’autres cérémonies ont lieu dans d’autres lieux pour les victimes des attentats.
Le lendemain, à 11.00 du matin, deux minutes de silence sont aussi introduites par une sirène. Durant cette journée, les cérémonies commencent par la visite dans les cimetières (בתי עלמין) militaires, la visite principale se tenant dans le carré militaire du Mont Herzl. A partir de 13.00 ce sont les victimes du terrorisme, devant le mémorial qui leur est dédié, que se déroule la suite de la cérémonie.

Il est de coutume de porter lors de ces cérémonies une immortelle rouge, (Sang-des-Maccabées) qui selon la légende (אגדה), ne pousse, que sur un sol arrosé de sang. Cette fleur a été choisie comme symbole en ce jour où l’on pleure le sang versé (שפיכות דמים).

Vocabulaire de yom hazikaron

יום זיכרון
ועדה
כותל המערבי
השתתפות
רמטכ »ל
דקת דומייה
פיגועים – פיגוע
בילוי
מלחמות – מלחמות
בית עלמין – בתי עלמין
אגדה
שפיכות דמים

Share and Enjoy: Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Digg
  • del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter