Learn Hebrew online - Tag Archive - art

Your Blog to learn Hebrew
Header

Ménashé Kadishman – Sculpteur (פסל) et peintre (צייר)

November 14th, 2012 | Posted by liliane in Culture israélienne | Hébreu-Francais - (Comments Off on Ménashé Kadishman – Sculpteur (פסל) et peintre (צייר))

« Dessine –moi un mouton ! » (כבש)
S’il est un peintre dont les tableaux sont facilement reconnaissables, c’est bien Ménashé Kadishman avec ses têtes de moutons.

Kadishman est né en 1932, ā Tel Aviv. De 1947 à 1950 il a été l’élève du sculpteur israélien Moshé Sternschuss à l’institut Avni à Tel Aviv et à partir de 1954 avec le sculpteur israélien Rudi Lehmann à Jérusalem. Ce n’est qu’un 1959 il s’installe à Londres et ce jusqu’en 1972 où il sort diplômé de la grande Ecole ” St Martin School of Art ” de L’Université de Londres et où il fera sa première exposition individuelle (תערוכת היחיד) en 1965, à la galerie Grosvenor.

Dans les années soixante, ses modèles en sculpture sont minimalistes, il utilise le verre (זכוכית) et le métal (מתכת). C’est grâce à ces sculptures qu’il est reconnu en tant qu’artiste à part entière. Dès 1966, ses sculptures “Suspense” sont exposées au Musée d’Israël et “Segments” le sont au MOMA de New York depuis 1968. Il est considéré comme un pionnier (חלוץ) dans l’art conceptuel et son œuvre a influencé des générations d’artistes en Israël. En 1960 il a reçu le prix de la Fondation culturelle America-Israël, en 1967 il fut premier prix (בפרס הראשון) ā la cinquième Biennale de Paris et en 1978, il a reçu le prix Sandberg du Musée d’Israël. Cette même année, ā la Biennale de Venise, c’est la première fois qu’il y a présenté un troupeau de moutons vivants, peint de différentes couleurs, dont il était le berger (רועה צאן). En 1985 il a présenté son œuvre sur le sacrifice d’Isaac (עקדת יצחק) au Musée Juif de New York, ainsi qu’ā la 18ème Biennale de San Paolo. Depuis 1995, apparaissent de plus en plus régulièrement les têtes de moutons qui sont devenues sa marque de fabrication. En 1995, pour Yom Atzmaout (יום העצמאות – commémoration de l’indépendance d’Israël), Kadishman reçoit la plus haute récompense accordée par l’Etat d’Israël ā ses artistes et scientifiques : le prix d’Israël (פרס ישראל) remis par le président de l’Etat.

Ménashé Kadishman est un véritable artiste israélien qui a toujours été influencé par l’histoire du pays. Il est non seulement une figure emblématique (דמות נערצת) en Israël mais aussi dans le monde et on peut admirer ses tableaux qui sont exposés non seulement en Israël mais aussi au Japon, en Suisse, en France, en Allemagne, en Norvège, en Chine, en Hollande et dans bien d’autres pays encore.

Vocabulaire de Kadishman

פסל
צייר
כבשים – כבש
תערוכת היחיד
זכוכית
מתכת
חלוץ
רועה צאן
עקדת יצחק
, יום העצמאות
פרס ישראל
דמות נערצת

L’école Bezalel

September 6th, 2012 | Posted by liliane in Culture israélienne | Hébreu-Francais - (Comments Off on L’école Bezalel)

Bezalel, fils d’Uri, est le premier artiste (האמן) mentionné dans la Bible, il est celui que Moïse avait choisi pour superviser la construction du Tabernacle. C’est aussi le nom de l’école des Beaux-Arts, située à Jérusalem. Les premiers bâtiments (מבנים) de cette institution se situent en plein cœur de de la ville, rue Schatz, du nom de son fondateur Boris Schatz, sculpteur (פסל) de son état. Il a fondée en 1906 la première école d’art dans la rue qui porte son nom mais depuis 1990 l’école a été transférée sur le campus du mont Scopus.

L’école Bezalel depuis la création de l’état participe au développement de l’art juif en tant que représentation de l’”art juif original”. A sa création, l’école Bezalel encourageait les jeunes artistes juifs venus étudier en Palestine. Dès 1910, l’engouement pour cette école est visible, car près de cinq cents étudiants y étudient dans 32 départements différents. Si au départ dans cette institution on parlait d’un art (אמנות) national juif, 106 ans plus tard, on parle d’art israélien.

De 1929 à 1935, à cause de difficultés financières (קשיים כלכליים), Bezalel ferme ses portes. A sa réouverture, des changements sont intervenus, notamment avec l’enseignement de nouvelles disciplines et en 1969, elle devient l’Académie des beaux-arts et de design (עיצוב). Aujourd’hui, l’art israélien est exposé aussi bien dans les musées (מוזיאונים) et galeries (גלריות) des grandes villes israéliennes que dans ceux des grandes capitales à travers le monde. Les artistes qui ont étudié à Bezalel ont séduit de prestigieux musées et galeries et pour certains, leurs idées ont stimulé de nouvelles tendances dans l’expression artistique.

L’école Betzalel ne cesse de se renouveler (להתחדש), comme en témoigne la dernière exposition des étudiants en maitrise (Master en Beaux-Arts). Dans les huit départements de cette école on découvre des artistes très différents qui étudient des domaines aussi différents que l’animation (אנימציה), le design industriel (עיצוב תעשייתי), où la communication visuelle et vidéo. Les musées et les galeries vous attendent pour découvrir ses artistes !

Vocabulaire de l’école Bezalel

אמן- אמנים
מבנים – מבני
פסל – פסלים
אמנות
קשיים כלכליים
עיצוב
מוזיאונים – מוזיאון
גלריות – גלריה
להתחדש
אנימציה
עיצוב תעשייתי