Learn Hebrew online - Tag Archive - Israel

Your Blog to learn Hebrew
Header

David Grossman (écrivain) – (דויד גרוסמן (סופר

May 15th, 2014 | Posted by liliane in Culture israélienne | Hébreu-Francais - (Comments Off on David Grossman (écrivain) – (דויד גרוסמן (סופר)
450px-DavidGrossmann

David Grossman (écrivain) – דויד גרוסמן (סופר)

David Grossman, né le 25 janvier 1954 à Jérusalem, est originaire de Galicie. Grossman vit à Mevasseret Zion, près de Jérusalem. Il est marié et père de trois enfants, Jonathan, Ruth, et Uri, qui a été tué (נהרג) au combat le 12 août 2006 au Liban (לבנון), peu de temps avant son 21e anniversaire. Ecrivain israélien, il est un auteur de romans (רומנים), d’essais (מאמרים) et de livres pour la jeunesse (ספרי ילדים). C’est l’une des figures les plus importantes de la littérature israélienne de cette dernière décennie et ses livres sont traduits et publiés en plusieurs langues.

Avant d’être écrivain, il a travaillé comme correspondant (כתב) à Kol Israël, la radio nationale d’Israël. Entre 1970 et 1984 il fut présentateur (מגיש) d’une émission pour enfants. Il fut aussi animateur d’une émission de radio très populaire. Même après son service militaire comme officier, il a continué son travail à la radio et a étudié à l’Université hébraïque philosophie et théâtre. David Grossman a aussi prêté sa voix pour le doublage (דיבוב) de plusieurs personnages du film «Pinocchio».

Dès son premier livre, Le vent jaune (הזמן הצהוב), Il est devenu célèbre. Il va se joindre au mouvement La paix maintenant (שלום עכשיו), et depuis 1973, avec un groupe d’intellectuels dont fait partie Amos Oz et A.B Yéhoshoua, ils travaillent pour le rapprochement (פיוס) entre israéliens et palestiniens. En 1984, il remporta le prix du Premier Ministre pour une œuvre créative. En 2010, il a reçu le Prix de la Paix des éditeurs et des libraires allemands. Dans ses livres, il parle en particulier de l’identité israélienne, mais également de la peur de l’autre et de la violence. Il a aussi remporté à l’unanimité le Prix Médicis Etranger avec son livre, “Une femme fuyant l’annonce” (אישה בורחת מהבשורה). Plusieurs de ses livres ont été traduits en français et publiés chez Seuil, tels que Le Sourire de l’agneau (חיוך הגדי), Amour (אהבה), Le Livre de la grammaire intérieure (ספר הדקדוק הפנימי), ou encore L’Enfant zigzag (יש ילדים זיג זג).
C’est aussi un auteur pour enfants. Il a publié de nombreux livres mais seuls Duel à Jérusalem (דו קרב) et Quelqu’un avec qui courir (מישהו לרוץ איתו ), ont été traduits en français. La vie à Jérusalem sert de toile de fond (רקע) pour cet excellent roman. A lire… et pas seulement par des enfants.

Vocabulaire sur l’écrivain David Grossman:

סופר
נהרג
לבנון
רומנים – רומנים
מאמרים – מאמר
ספרי ילדים – ספר ילדים
כתב
מגיש
דיבוב
הזמן הצהוב
שלום עכשיו
פיוס
אישה בורחת מהבשורה
חיוך הגדי
אהבה
ספר הדקדוק הפנימי
יש ילדים זיג זג
דו קרב
מישהו לרוץ איתו
רקע

Le Jourdain et la Galilée, un autre paysage d’Israël

June 7th, 2013 | Posted by liliane in Hébreu-Francais | Tourisme en Israel - (Comments Off on Le Jourdain et la Galilée, un autre paysage d’Israël)
RAFTING_ON_THE_JORDAN_RIVER

Cette année, nous avons eu beaucoup de pluies (גשם) en Israël, et toutes les rivières (נהרות), les petits cours d’eau (נחלים) ont retrouvé leur puissance. Parmi les multiples attractions que l’on peut faire en famille, pourquoi ne pas faire la descente le Jourdain en kayak.

Rafting sur le Jourdain

En Israël, la plupart des attractions touristiques sont conçues pour la famille compte tenu du fait que les Israéliens voyagent (לנסוע) rarement sans leurs enfants. De nombreux sites proposent des activités réservées aux enfants, particulièrement pendant les fêtes et les mieux équipés (מצוידים) d’entre eux se situent en Galilée.

Les sources du Zavitan, Gelaboun, Yéhoudya, de Gan Hashlosha (Sachné), du Dan, du Banias, comme le lac de Tibériade, permettent aux grands comme aux petits de faire des ballades à pied à sec ou dans l’eau.
Mais sur les rives (גדות) du Jourdain, à Nahar Hayarden, toutes sortes d’activités (פעילויות) sont proposées : randonnées à pied (טיולים רגליים), en jeep (ג’יפים), à vélo (אופניים), descente en oméga, un lieu de rêve, lors des chaudes journées de l’été. De l’eau, et beaucoup de verdure. Une faune (חי) et une flore (צומח) à découvrir.

La ballade la plus prisée, c’est la descente en rafting sur le Jourdain. Les activités nautiques sont accessibles à tous, aux groupes comme aux familles. Le parcours dure environ une heure. En passant par le pont des Filles de Jacob (גשר בנות יעקב), on découvre le Jourdain, véritable canal naturel qui se termine après un véritable virage de la rivière. On passe devant une forteresse des Croisés (מבצר צלבני), des vestiges de moulins (טחנת רוח), une végétation très riche, des figuiers, des eucalyptus.

Sur une douzaine de kilomètres, des vagues (גלים), des chutes (מפלי מים), des passages étroits, des cascades, de profonds canyons (קניונים), des falaises, pour enfin arriver au lac de Tibériade. Si le rafting vous fait peur, on peut aussi faire des descentes en canoë ou en kayak.
Une journée de plaisir pour toute la famille.

Vocabulaire du Jourdain et de la Galilée

מים
גשם – גשם
נהרות – נהר
נחלים – נחל
לנסוע
מצוידים – מצויד
גדות – גדות
פעילויות – פעילות
טיולים רגליים
ג’יפים – ג’יפ
אופניים
חי
צומח
גשר בנות יעקב
מבצר צלבני
טחנת רוח
גלים – גל
מפלי מים – מפל מים
קניונים – קניון

Les premiers pas en Israël – צעדים ראשונים בישראל

May 2nd, 2013 | Posted by liliane in Hébreu-Francais | Préparer son aliyah - (Comments Off on Les premiers pas en Israël – צעדים ראשונים בישראל)

Vous avez décidé de faire votre Alyah, votre dossier d’inscription à l’Agence Juive (סוכנות יהודית) est complet et validé, il faut à présent se projeter dans l’avenir et avoir une liste complète des démarches à faire dès son arrivée.

Faites des copies (עותקים) de tous vos documents (מסמכים) et faites-les certifier conformes. Pour certains documents, il faut même une apostille. Demandez au délégué de l’Agence Juive qui s’est occupé de votre dossier quels sont les documents qui nécessitent cette apostille. Très important, l’apostille (אפוסטיל) ne peut pas s’obtenir en Israël, c’est une formalité qui est gratuite et on l’obtient pour les documents faits dans les bureaux de la mairie de sa ville d’origine.

Lorsque vous arriverez à l’aéroport Ben Gourion, avec le statut de nouvel immigrant, après le contrôle des passeports, vous devrez vous diriger vers le terminal du ministère de l’Intégration (משרד הקליטה). Là, vous allez recevoir une carte avec votre numéro d’identité. Il faut faire très attention à ce document et il faut apprendre ce numéro par cœur car où que vous alliez, on va vous le demander ! On va vous remettre aussi une carte d’immigrant, document officiel que vous devrez aussi présenter dans toutes les administrations.

Un autre document important que vous allez recevoir à votre arrivée, c’est un imprimé de prise en charge pour l’assurance médicale (ביטוח רפואי) gratuite. Pendant les 6 premiers mois de votre alya, vous êtes assuré gratuitement. Choisissez bien votre assurance médicale : il y en a quatre : La Klalit, la Léoumit, la Maccabi et la Méhouhédet. Vous pouvez trouver sur Internet leur site en français. Renseignez-vous, comparez et choisissez celle qui vous correspond le mieux. Vous pouvez aussi, à vos frais, prendre une assurance complémentaire. Après un an, si vous le désirez, vous pourrez changer de caisse maladie.

Le choix de la banque est aussi important. Muni de votre carte d’immigrant (תעודת עולה), de votre numéro d’identité (מספר זיהוי), et de votre passeport vous pourrez ouvrir non seulement un compte courant mais aussi un compte en devises étrangères, spécial pour nouveaux immigrants.

Il faudra, le plus rapidement possible après l’ouverture de votre compte bancaire, vous rendre au bureau du ministère de l’Intégration de votre ville, et y rencontrer le coordinateur (רכז) qui va vous aider pour les démarches suivantes comme s’inscrire à l’oulpan (אולפן), demander de l’aide pour obtenir des cours de soutien pour les enfants ou une réduction pour le jardin d’enfants, etc.

Encore une administration où l’on est obligé de se présenter : le ministère de l’Intérieur (משרד הפנים). C’est là que vous devrez faire votre demande de carte d’identité (תעודת זהות) définitive. Pour cela il faudra vous munir des documents nécessaires tels que: un acte de naissance (תעודת לידה), votre carte d’immigrant, un certificat de judéité, un certificat de mariage religieux (תעודת נישואים דתי) (le vôtre ou celui de vos parents), un certificat de mariage civil (תעודת נישואים אזרחי) si nécessaire, votre passeport (דרכון), des photos d’identité (תמונות) et de l’argent liquide. Vous recevrez au bureau de poste le plus proche de votre domicile votre carte d’identité, dans un délai de 15 jours à 3 semaines qui suivent la demande.

Vocabulaire des premiers pas en Israël

צעדים ראשונים בישראל
סוכנות יהודית
עותקים – עותק
מסמכים – מסמך
אפוסטיל
משרד הקליטה
ביטוח רפואי
מספר זיהוי
רכז
אולפן
משרד הפנים
תעודת זהות
תעודת לידה
תעודת נישואים דתי
תעודת נישואים אזרחי
דרכון
תמונות – תמונה

Studying in an Israeli university

May 2nd, 2013 | Posted by rachael in Hebrew-English | Israeli culture - (Comments Off on Studying in an Israeli university)

Congratulations on making the decision to study at an Israeli University (אוניברסיטה). In Israel, you can study in many academic fields and be better prepared to enter into the Israeli job market. There are nine universities in Israel, the  Hebrew University and the Technion ranking in the top 100 in the world.

Entrance requirements to study in an Israeli university

The entrance requirements (דרישות) of Israeli universities are that you need to have a Matriculation certificate (Bagrut – בגרות)  from your high school, pass the  psychometric test (מבחן פסיכומטרי) and if your English level is not high enough,  pass the “Amir” English screening exam (מבחן  אמיר). Your Bagrut grades are very important, getting a good grade can determine whether you get into the university.

The psychometric tests mathematics, higher reasoning and English. If you have passed high school math, you will do well on the math section. The higher reasoning section, is a bit more difficult and you should do all the practice that you can. You will do well on the English section if you have passed 4 points high school English.

BA studies (תואר ראשון)

In Israel, as compared to the United States, most students finish their BA degree in three years. Some students also study for a B.ed that i,s a teaching credential, at the same time, studying for an extra year.

For the most part, the language of instruction is in Hebrew (עברית). Most university professors also speak English, and much of the reading material is in English. Most of the projects need to be handed in, typed in Hebrew.

When you graduate with an Israeli BA you are more employable (תעסוקה) and Israeli companies, especially IT companies are more willing to hire you. Good luck in your educational goals.

 

Vocabulary about Israeli universities

אוניברסיטה

דרישות

מבחן פסיכומטרי

מבחן  אמיר

בגרות

תואר ראשון

עברית

תעסוקה

Yom Hazikaron – יום זיכרון

April 14th, 2013 | Posted by liliane in Culture israélienne | Hébreu-Francais - (Comments Off on Yom Hazikaron – יום זיכרון)

Le véritable nom de Yom Hazikaron est : le Jour du Souvenir pour les victimes de guerre israéliennes et pour les victimes des opérations de haine (יום הזיכרון לחללי מערכות ישראל ולנפגעי פעולות האיבה).

En 1950, David Ben Gourion a convoqué une commission (ועדה) afin de choisir la date du souvenir. Une des dates envisagée : lag BaOmer, le 11 Adar, date du décès de la mort de Joseph Trumpeldor. C’est finalement le 4 Iyar qui a été choisi, veille de Yom Haatsmatout, la fete d’Indépendance.

Cette journée du souvenir débute le 4 Iyar (cette année, le 14 Avril 2013) au soir lorsque la sonnerie du souvenir retentira une première fois dans tout le pays à 20h heure locale pendant une minute. On récite ensuite la prière Yizkor. Le Yom Hazikaron commence au Mur occidental (כותל המערבי) par une cérémonie, en en présence du (השתתפות) président de l’État, du général en chef des armées (רמטכ”ל) et des familles endeuillées

Toute activité, y compris la circulation, s’arrête immédiatement. Les gens sortent de leur voiture, même au milieu des autoroutes, et observent une minute de silence (דקת דומייה) en mémoire aux soldats qui sont morts en défendant Israël et depuis quelques années aussi en souvenir des victimes des attentats (פיגועים) terroristes. Tous les lieux de divertissement (בילוי), les magasins, restaurants, cinémas sont fermés par la loi. A la radio comme à la télévision, les programmes sont sur les différentes guerres (מלחמות) d’Israël. Des torches du souvenir sont également allumées et très souvent d’autres cérémonies ont lieu dans d’autres lieux pour les victimes des attentats.
Le lendemain, à 11.00 du matin, deux minutes de silence sont aussi introduites par une sirène. Durant cette journée, les cérémonies commencent par la visite dans les cimetières (בתי עלמין) militaires, la visite principale se tenant dans le carré militaire du Mont Herzl. A partir de 13.00 ce sont les victimes du terrorisme, devant le mémorial qui leur est dédié, que se déroule la suite de la cérémonie.

Il est de coutume de porter lors de ces cérémonies une immortelle rouge, (Sang-des-Maccabées) qui selon la légende (אגדה), ne pousse, que sur un sol arrosé de sang. Cette fleur a été choisie comme symbole en ce jour où l’on pleure le sang versé (שפיכות דמים).

Vocabulaire de yom hazikaron

יום זיכרון
ועדה
כותל המערבי
השתתפות
רמטכ”ל
דקת דומייה
פיגועים – פיגוע
בילוי
מלחמות – מלחמות
בית עלמין – בתי עלמין
אגדה
שפיכות דמים

Purim

February 17th, 2013 | Posted by rachael in Hebrew-English | Israeli culture - (Comments Off on Purim)

Purim (פורים)  is the Jewish holiday of joy. Everyone is happy (שמח) on Purim! There are many customs (מנהגים) of Purim that are very interesting. This is the one holiday in the Jewish calendar which happened outside Israel in Persia, but it is a beloved holiday by kids and adults alike.

In Israel, Purim is a bit  like the European Carnival, but comes later in the year. The date (תאריך)  in the Jewish calendar is the 14th of Adar, and in Jerusalem the 15th. The celebrations take place in the early spring usually in late February or early March. The kids start by getting their parents to go to the toy stores and buy costumes (תילבושת). Traditionally kids used to make their own to dress up as Queen Esther, Mordechai or King Asuerus. Now kids dress up as traditional characters, but also you will find Batman, Ninjas, lots of Policemen and Soldiers.

In school, there is no real learning the week (שבוע) of Purim. The schools run a Shuk Purim where games of skill and chance are played by throwing balls, or darts, hopefully magnetic, and most everyone wins a prize.

Purim Day  is celebrated in Israel by first listening to the Megilla (מגילה), the book of Esther,  being read aloud in the synagogue, in the evening. This a very noisy affair. Then everyone goes home to have a Purim Party (סעודת פורים). There are special Purim songs that are sung, and one of the most surprising  features for a Jewish holiday is that it is permitted to get drunk (שיכור).

The next day we go again to the synagogue to hear the Megilla, and then you exchange food gifts (משלוח מנות) with your friends and neighbors. Donations (תורמות) of money to the poor is given out on Purim Day so that the poor can be happy as well.

Have fun on Purim!

Vocabulary about Purim

פורים  
שמח  
מנהגים  
תאריך  
תילבושת  
שבוע  
מגילה  
סעודת
שיכור  
משלוח
מנות  
תורמות

 

 

Israeli Food

September 6th, 2012 | Posted by rachael in Hebrew-English | Israeli culture - (Comments Off on Israeli Food)

Israel is a Mediterraean country, it shares the climate (מזג אוויר) and the food (אוכל). Many Israeli foods are similar to the surrounding cusines.

The Felafel

One of the most famous Israeli foods is the Felafel. (פלאפל)  This dish is made up of ground chickpeas,   that are made into small balls, and then fried. Then it is put inside a pita,(פיתה) which is a small round bread that opens up and is filled with salad (סלט), usually cut up  tomatoes, and cucumbers. The main topping is techina (טחינה) which is ground sesame seeds in a sauce, and topped off with French fries.

The Seven Species

Many Israeli foods are centered upon the Seven species (שבעת המינים) that are traditionally thought to be native to the Land of Israel. Olives, figs, dates, pomegranates, wheat, barley and grapes, all figure prominetly in the Israeli kitchen. There are many different types of olives, which when pickeled all taste different! These foods are also important for the Jewish holidays (החגים), the grape for Shabbat in the form of wine, wheat is made into many different types of cakes and pastries, and dates are also made into luscious cakes.  Stuffed grape leaves with rice and spices is also a favorite side dish.

Foods from the beginning of the State

Eggplant  (חציל) was a main staple of the diet of the pioneers of the State of Israel. It was made into many different foods, such as “chopped liver,” (כבד קצוץ) and used as well as a substitute for meat. The “chopped liver”  was made from a smoked eggplant, baked over the open flame of the stove, and then mixed with black olives and peas. I’ve made it, not bad tasting. It is good for those who want to be vegetarian and get the consistency of meat.

Israeli food continues to evolve and change as the culture of the people who live in Israel continue to experiment in the kitchen.

Vocabulary of Israeli Food

מזג אוויר
אוכל
פלאפל
פיתה
טחינה
שבעת המינים
החגים
חציל
כבד קצוץ

Voyage en Israël

June 21st, 2012 | Posted by liliane in Hébreu-Francais | Tourisme en Israel - (Comments Off on Voyage en Israël)

L’année scolaire s’achève, les beaux jours arrivent et on ne parle plus que des vacances à venir.
Que faire ? Où aller ?

Destination Israël

Cette année, nous avons décidé de voyager à l’étranger, mais quelle destination choisir ?
Bon, il faut trouver les billets d’avion. Pour les classiques, comme moi, je vais dans une agence de voyage (סוכנות נסיעות) et je me renseigne pour plusieurs destinations possibles.
J’ai pris des billets d’avion aller-retour pour Israël.

A l’aéroport pour Israël

Le grand jour est arrivé et nous voilà tous avec nos bagages (מזודות) à l’aéroport (שדי תעופה). On s’est retrouvé, avec nos chariots (עגלות), devant l’hôtesse (דיילת) qui nous a posé des questions, ensuite on a passé le contrôle des bagages (בידוק בטחוני) et on nous a donné nos cartes d’embarquement (כרטיס עליה למטוס). Nous avons passé la douane (מכס) et avant de monter dans l’avion nous avons fait un passage obligatoire au Duty free.

Nous sommes prêts pour l’embarquement (עליה למטוס). Nous rentrons enfin dans l’avion, nous installons à nos places, bouclons nos ceintures de sécurité (חגורות בטיחות). L’aventure peut commencer. Bon voyage !

Vocabulaire du voyage en hébreu

סוכנות נסיעות
מזודות
שדי תעופה
עגלה – עגלות
דיילת
בידוק בטחוני
כרטיס עליה למטוס
מכס
עליה למטוס
חגורת / חגורות בטיחות

Pour tous les touristes en Israël cet été, nous proposons des formules d’hébreu de conversation pour pouvoir se débrouiller lors de son prochain voyage en Israël. Plus d’info sur notre site.

La presse israélienne

May 30th, 2012 | Posted by liliane in Culture israélienne | Hébreu-Francais - (Comments Off on La presse israélienne)

Pour le peuple du Livre, la presse écrite joue un grand rôle! Journaux nationaux, journaux gratuits, en hébreu mais aussi dans d’autres langues, petite rétrospective.

Les grands quotidiens israéliens que sont « Haaretz » « Maariv » ou « Yédiot Aharonot » doivent faire face à la rude concurrence des journaux gratuits qui paraissent tous les jours tels que « Israël Hayom » ou encore «Israël Post ». Mais que sont tous ces journaux ?

Les principaux journaux israéliens

« Haaretz » (הארץ) il fut le premier journal publié en hébreu sous le mandat britannique en 1919. Ce quotidien est représentatif de la gauche et des intellectuels israéliens. Il est réservé à une certaine élite ou ceux qui se considèrent comme tel.

« Maariv » (מעריב) : ce quotidien est quant à lui né seulement quelques temps avant la création de l’Etat d’Israël, en 1948. Très marqué à droite, « Maariv » fut très longtemps le journal numéro un. Depuis quelques années on peut remarquer une très forte chute de ses ventes.

« Yédiot Aharonot » (ידיעות אחרונות): Le plus populaire des journaux israéliens a été créé en 1939 et appartient à la famille Moses. Parmi les 3 grands quotidiens c’est celui qui aujourd’hui résiste le mieux à la concurrence car la politique qu’il mène est de « ne perdre aucun lecteur ». Mais la rivalité avec les journaux gratuits est dure.

« Israël Hayom » (ישראל היום): est aujourd’hui le quotidien numéro deux du pays et a été créé en 2007 grâce au financement du milliardaire américain Sheldon Adelson.

Moins connu que les autres, «Israël-Post » est aussi un journal gratuit, créé en 2007. Il est distribué généralement dans les gares.

Des journaux israéliens ciblés

Les journaux israéliens ne s’arrêtent pas à ces quelques journaux. On trouve des quotidiens plus ciblés. Si vous êtes à la recherche des journaux d’économie, trois journaux existent. Le premier quotidien financier d’Israël, « Globes » (גלובס) a été créé en 1986. Il est talonné aujourd’hui par « Calcalist » (כלכליסט) qui publie des nouvelles économiques et est affilié au groupe Yediot Aharonot depuis 2008 et « The Marker » (דה – מרקר) depuis 2000 qui lui fait partie du groupe Haaretz.

Pour le public religieux, divers journaux sont publiés. Destiné à la communauté hassidique, le journal “Hamodia” (המודיע) existe depuis 1950 en hébreu. On trouve ce journal également en anglais et en français.

Pour le public Sioniste-religieux depuis 1997 on trouve “Makor Rishon” (מקור ראשון).

Depuis l’alyah des russes dans les années 1990 la presse russe s’est développée et on trouve plusieurs grands quotidiens dont le plus populaire est « Vesti ». On trouve aussi le journal israélien le plus connu, qui parait en anglais depuis 1932, anciennement “La Palestine Post» (avant 1950) c’est le « Jerusalem Post ». Sous le mandat britannique, ce journal s’est toujours opposé ouvertement à la politique de sa majesté ! Aujourd’hui ce journal est considéré comme de centre-droite. Il existe aussi une édition hebdomadaire internationale en français.

Tous les journaux sont de également disponible sur internet. Alors, si vous désirez lire la presse israélienne en hébreu, l’accès aux journaux n’est pas difficile.

Yom Haatsmaout 2012

April 22nd, 2012 | Posted by admin in Culture israélienne | Hébreu-Francais - (Comments Off on Yom Haatsmaout 2012)

Yom Haatsmaout: יום העצמאות

Profitez de ces magnifiques images à l’occasion de Yom Haatsmaout 2012:

Il s’agit de la commémoration de l’indépendance de l’Etat d’Israël. Cette année, nous fêtons le 64ième anniversaire de l’Etat d’Israël.

Pour les Israéliens, il s’agit d’un jour férié qui suit immédiatement un autre jour important du calendrier de l’Etat, Yom HaZikaron (יום הזיכרון לחללי מערכות ישראל) qui rend honneur aux personnes qui ont perdu leur vie au cours des différentes guerres et des attaques terroristes.

En Israël, la tradition veut qu’on se rende dans un parc pour un barbecue (עשה על האש), qu’on regarde les différents programmes télévisés organisés pour l’occasion, en particulier le quiz international biblique (חידון התנ”ך העולמי).

Et vous, que ferez-vous pour Yom Haatsmaout cette année?

Vocabulaire de Yom Haatsmout

יום העצמאות
יום הזיכרון לחללי מערכות ישראל
עשה על האש
חידון התנ”ך העולמי